Le Master Économie Appliquée

L’objectif du master d’économie appliquée est de fournir à tous les étudiantsune formation solide axée sur trois domaines de spécialité :

  • L’analyse économique, à travers les politiques économiques (notamment environnementales) et l’étude des problématiques de développement insulaire
  • Les outils d’aide à la décision mis au service de l’analyse économique (analyse coûts-bénéfices, théorie des jeux, datamining, statistique décisionnelle etc.)
  • Les logiciels de collecte, traitement et analyse de données (R, QGIS, Sphinx, SAS, Talend, Gams)

 

Au niveau M2, le master s’organise autour de deux grands pôles de spécialisation :

  • Le parcours « Développement Durable et Aménagement du Territoire » (DDAT) qui forme des cadres de niveau ingénieur dans les différents métiers touchant les problématiques du développement territorial (durable), et plus généralement de la gestion de projets publics ou privés. Parmi les débouchés qu’offrent la formation, on peut notamment citer les métiers de chargés d’études en développement territorial, en aménagement du territoire, en développement durable et en environnement, ainsi que les métiers de la responsabilité sociale des organisations.
  • Le parcours « Méthodes Quantitatives et Modélisation pour l’Entreprise » (MQME) permet aux étudiants d’approfondir leur maîtrise de la chaîne de la donnée (collecte-traitement-analyse-production de résultats). Cette compétence peut être mobilisée pour des métiers spécifiques (chargé d’étude statistique, actuaire, chargé d’études économiques, etc.) ou pour des métiers nécessitant des qualités transversales et un profil suffisamment généraliste (chargé d’analyse et de reporting). Les autres débouchés sont davantage liés à des perspectives de recherches dans des structures privées ou semi-publiques (économiste professionnel, thèse en CIFRE) ou dans le monde académique (doctorant à l’université).

Infos pratiques

Type de diplôme : Master (LMD)

Domaine : Droit, Économie et Gestion

Spécialité : Économie Appliquée

Lieu de déroulement de la formation :  Campus du Moufia (cours en journée en M1, cours du lundi au vendredi de 14h à 20h en M2)

Crédits ECTS : 120

Public concerné :  Formation initiale

SEMESTRE 1

  • Développement soutenable et insularité 1
  • Stratégies et décisions 1
  • Politiques économiques 1
  • Anglais
  • Logiciels 1 : introduction à R et QGIS
  • Techniques de recherche d’emploi
  • Evaluation des politiques publiques 1
  • Econométrie 1

SEMESTRE 2 

  • Développement soutenable et insularité 2
  • Stratégies et décisions 2
  • Politiques économiques 2
  • Anglais
  • Ingénierie de projet
  • Stage en entreprise + note d'analyse et d'observation professionnelle (NAOP) OU mémoire de recherche
  • Cours de L3 (an. Données / techn. Enq.)
  • Evaluation des politiques publiques 2

Tronc commun

  • Anglais
  • Logiciels 2 : SIG avec R
  • Analyse des données 1
  • Informatique décisionnelle 1: collecte, traitement et analyse des données
  • Conduite de projet
  • Stage en entreprise + mémoire professionnel
  • Ou Initiation à la recherche + mémoire de recherche
  • Analyse conjoncturelle
  • Méthodes de prévision

Parcours DDAT

  • Économie bleue
  • Économie circulaire
  • Développement soutenable et insularité 3
  • Responsabilité sociale de l’entreprise
  • Aménagement opérationnel

Parcours MQME

  • Économétrie 2
  • Évaluation des politiques publiques 3
  • Recherche opérationnelle
  • Informatique décisionnelle 2: collecte de données du web et introduction au big data
  • Analyse des données 2

Intervenants académiques 

Fanny Alivon - Yves Croissant – Damien Deschamps – Jean Diatta – Daouda Diakité – Olivier Dupéré – Sabine Garabédian – Jean-François Hoarau – Freddy Huet – Sébastien Jacquemet – Armel Jacques – Zoulfikar Mehoumoud Issop – Mathieu Lecorre – Nicolas Moreau – Alexis Parmentier – Michel Paul – Gwenaelle Pennober – Ravi Peiris – Lucie Pénin – Olivier Provini – Olivia Ricci – Hatem Smaoui – Olivier Sébastien – Véronique Sébastien – Isabelle Ramdiale Soubaya – Serge Svizerro – Marie Thiann Bo Morel - Phil Wade – Fabrice Yafil.

Intervenants professionnels 

Laurent Blériot – Guillaume Brionne – Éric Di Benedetto – Alex Hoareau – Frédéric Loricourt - Victoria Lauret – Sébastien Mariotti – Arnaud Vandecaastele.

Les conditions d'admission

  • Pour accéder en M1 EA, il faut être titulaire d’une licence d’économie, d’informatique, de mathématiques ou d’A.E.S ou avoir obtenu la validation d’acquis universitaires et/ou professionnels.
  • Pour accéder en M2 EA, il faut être titulaire d’un M1 d’économie, d’informatique, de mathématiques ou d’AES ou avoir obtenu la validation d’acquis universitaires et/ou professionnels. L’accès au M2 EA est automatique pour les titulaires d’un M1 EA obtenu à l’université de La Réunion et sur dossiers et entretiens pour les titulaires d’un M1 autre que le M1 EA de l’université de La Réunion.

Le public cible

  • Étudiants ayant obtenus une Licence d’économie, licence AES ou une équivalence.

Les compétences acquises

Le master propose d’offrir aux étudiants trois compétences transversales et différenciatrices pouvant être valorisées dans de nombreux secteurs d’activités :

  • La maîtrise de la chaîne de la donnée sous l’angle de l’analyse économique. À l’issue du master, les étudiants ont appris à utiliser différents outils, méthodologies et logiciels leur permettant, dans de nombreux contextes, de collecter, traiter et analyser des données en vue de produire des résultats qui serviront d’aide à la décision.
  • L’évaluation des performances en matière de développement durable, sous l’angle de l’analyse économique et des outils d’évaluation (indicateurs de performances, évaluations socioéconomiques notamment).
  • Les compétences de recherche développées pour la poursuite d’études en doctorat, mais qui sont également directement valorisables sur le marché du travail. Par exemple, face à une problématique précise à résoudre, les étudiants apprennent à maîtriser l’enchaînement suivant : collecte de l’information pertinente ⇒ lecture, analyse et synthèse de cette information ⇒ production de résultats pour répondre à la problématique initiale.

Les savoir-faire et savoir-être validés

SOCLE COMMUN : 

  • Étudier un marché, une entreprise, une politique publique sous l’angle de l’analyse économique
  • Comprendre le fonctionnement et les principaux enjeux des politiques économiques (et notamment des politiques environnementales)
  • Comprendre les principaux enjeux économiques dans les territoires insulaires
  • Maîtriser les logiciels de collecte, traitement et analyse de données (R, SAS, Talend, Sphinx, QGIS, Gams)
  • Maîtriser les techniques quantitatives d’aide à la décision (datamining, économétrie, méthodes de prévision)
  • Savoir mesurer les performances socioéconomiques des projets publics et privés (ex : mesure de la performance économique, sociale, et environnementale d’une politique publique, d’une démarche RSE etc.)
  • Savoir réaliser une enquête (sélectionner un échantillon représentatif, réaliser un questionnaire, traiter et analyser les données d’enquêtes collectées etc.)
  • Mener à bien un projet d’informatique décisionnelle : collecte et traitement de données, construction de tableaux de bords et d’indicateurs de performances, analyse des résultats
  • Savoir collecter, traiter et analyser les données géographiques en vue de la réalisation de projets d’aménagement
  • Acquérir les outils et les principales méthodologies associées à la gestion de projet
  • Apprendre à gérer les différentes phases d’un projet (conception, pilotage, mise en œuvre et gestion, évaluation, diffusion)
  • Rechercher les sources d’information économique (théorique, empirique, ...)
  • Développer des capacités de recherches d’informations et de documentation pertinente pour traiter une thématique précise
  • Développer des capacités d’analyse et de synthèse de la documentation recherchée (à l’oral et à l’écrit)
  • Développer des capacités à produire une argumentation rigoureuse et structurée, à l’oral comme à l’écrit
  • Présenter de manière pédagogique les résultats d’une étude ou d’un projet, et établir des prévisions, des évaluations, des recommandations, des perspectives
  • Améliorer ses techniques de recherche d’emploi

 

PARCOURS MQME :

  • Savoir collecter les données pertinentes pour traiter un sujet (rapports, documentations, enquêtes, données du web)
  • Maîtriser les outils et techniques quantitatives permettant la réalisation d’études économiques de haut niveau
  • Maîtriser les outils pratiques de l’évaluation de projet et de l’évaluation d’impact
  • Savoir appliquer la théorie et les méthodologies économiques sur des terrains d’étude concrets

 

PARCOURS DDAT :

  • Acquérir une solide culture économique dans le domaine du développement durable
  • Acquérir des méthodologies et apprendre à maîtriser des outils applicables au développement territorial (durable)
  • Comprendre les principaux enjeux économiques associés à l’utilisation des partenariats public-privé
  • Approfondir sa maîtrise des outils/méthodologies en gestion de projet
  • Développer son esprit critique par l’ouverture à d’autres disciplines (droit, sociologie, écologie) et en confrontant différents points de vue contradictoires sur un problème donné

Nos partenaires

  • ANFH
  • GEOLAB
  • MAIRIE DE SAINT PAUL
  • CYCLEA
  • SFR
  • TCO

Opportunités de certifications durant la formation

  • Orthodidacte
  • TOEFL
  • TOEIC
  • DEL via la Maison des Langues

Opportunités de stage

 

Les étudiants qui ne font pas de mémoire de recherche doivent faire un stage en Master 1 d’une durée allant de 7 à 20 semaines en M1 et de 5 à 6 mois en Master 2.

Les poursuites d'études

Le titulaire d’un master EA a la possibilité de poursuivre ses études en doctorat d’économie au sein du laboratoire d’économie de l’Université de La Réunion (CEMOI) ou de tout autre université française ou étrangère.

Les principaux secteurs d'insertion professionnelle

Les compétences développées dans le master peuvent permettre aux étudiants d’envisager de s’insérer dans divers secteurs de l’économie, notamment :

  • Toutes les organisations publiques, du secteur associatif ou entreprises privées souhaitant collecter des données et/ou traiter et analyser des données à leur disposition pour en faire ressortir des résultats qui serviront d’aide à la décision
  • Les organisations publiques souhaitant évaluer l’efficacité de leurs politiques publiques ou réaliser une analyse coûts/bénéfices de leurs projets
  • Les organisations publiques, du secteur associatif ou entreprises privées engagées dans une démarche RSO/RSE et qui souhaitent évaluer l’impact économique, social et environnemental de leurs actions
  • (DDAT) Les éco-entreprises et éco-organismes, notamment celles engagées dans les filières vertes
  • (DDAT) Les organisations publiques ou entreprises privées engagées dans les domaines de l’aménagement et du développement territorial
  • (DDAT et MQME) Les observatoires économiques et sectoriels ainsi que les cellules économiques au sein d’entreprises privées
  • (MQME) Les laboratoires de recherche universitaires et organismes de recherche

Le contact administratif

Master1 et 2 

Mme Sophie GRONDIN

Téléphone : 0262 93 84 25

Mail : Sophie.Grondin[at]univ-reunion.fr

Les responsables pédagogiques

Pr. Hatem SMAOUI

Professeur en sciences économiques

Mail: hatem.smaoui@univ-reunion.fr

 

M. Freddy Huet

Maître de conférences en économie

Mail: freddy.huet[at]univ-reunion.remove-this.fr