Le Master Droit des affaires

C'est un diplôme d’excellence qui a pour ambition de former des juristes généralistes qui sauront s’intégrer au tissu économique réunionnais. Il est basé sur une pédagogie innovante : les enseignements suivent la vie de l’entreprise, depuis sa création, l’embauche de salariés, le financement, les comptes annuels, les contrats, les difficultés financières, la liquidation. Des séminaires thématiques permettent aux étudiants d’aborder les conséquences fiscales, sociales, contractuelles, sociétaires de chacun de ces moments de la vie de l’entreprise.

Une pédagogie novatrice

Le M2 Droit des affaires repose sur une pédagogie innovante, faisant du diplôme une véritable  passerelle entre le milieu universitaire et le milieu professionnel. Ainsi, les enseignements sont organisés selon des semaines thématiques couvrant toute la vie de l’entreprise depuis sa création, jusqu’à sa disparition : « l’entreprise se crée », « l’entreprise embauche », « l’entreprise et ses locaux », « l’entreprise contracte », « l’entreprise et ses comptes annuels », « l’entreprise exporte », « l’entreprise a un redressement fiscal », « l’entreprise distribue ses produits », « l’entreprise et ses signes distinctifs », « l’entreprise a un procès », « l’entreprise a des difficultés »  etc.

Infos pratiques

Type de diplôme : Master (LMD)

Domaine : Droit, Économie et Gestion

Spécialité : Droit des affaires

Lieu de déroulement de la formation :  Campus du Moufia 

Public concerné :  Formation initiale 

Crédits ECTS : 120

Taux de réussite à l'examen : 90% 

Taux d'insertion professionnelle : 80%

Le programme de la formation

Les enseignements ne sont pas dispensés sous forme de cours magistraux que l’étudiant s'efforce de mémoriser. Ils sont des mises en mouvement des connaissances que l'étudiant a déjà acquises. Ainsi, pour chaque semaine thématique, l'étudiant doit assimiler des prérequis qui lui permettront de résoudre les cas pratiques que leur soumettront les intervenants.

L'année universitaire est rythmée selon la vie de l'entreprise.

 

Les enseignements ne sont pas dispensés sous forme de cours magistraux que l’étudiant s'efforce de mémoriser. Ils sont des mises en mouvement des connaissances que l'étudiant a déjà acquises. Ainsi, pour chaque semaine thématique, l'étudiant doit assimiler des pré requis qui lui permettront de résoudre les cas pratiques que leur soumettront les intervenants.

L'année universitaire est rythmée selon la vie de l'entreprise.

Plus de trente professionnels au service de la réussite des étudiants : un savant alliage entre la théorie et la pratique ! Les enseignements sont assurés par des universitaires de renom, qui ont souvent une expertise ou une expérience pratiques, et des professionnels, qui ont souvent une longue expérience d’enseignement. Certains intervenants sont des anciens étudiants du M2.

M. Bruno Brixy : Directeur divisionnaire de la Direction Régionale des Finances Publiques de la Réunion, M. Brixy anime depuis 4 ans « l’opération impôt sur le revenu » qui permet aux étudiants d’être déployés dans le services de la DGFIP afin d’assister les contribuables lors de la déclaration de leurs revenus.

M. Thierry Brugnon : PRCE, M. Brugnon est la cheville ouvrière du diplôme en ce qui concerne le C2i Métiers du droit. Exigeant et passionné, il inculte aux étudiants les savoirs de base en matière informatique.

M. Philippe Cadet : Auteur d’une thèse de doctorat sur les professions libérales et le droit de la concurrence, M. Cadet est actuellement agrégé en économie du secondaire. Il aborde de manière très concrète les pratiques anti-concurrentielles, les pratiques restrictives de concurrence et la concurrence déloyale.

Me Olivier Chopin : Hier avocat au barreau de Paris, Me Chopin est aujourd’hui inscrit au barreau de Saint-Denis de La Réunion. Ayant le droit des affaires pour activité dominante, il intervient dans le Master depuis près de dix ans en droit social. Son enseignement est l’un des plus appréciés des étudiants.

Melle Caroline Donnat : Ancienne étudiante de l’Université, Melle Donnat intervient sur les formalités auprès de la Sécurité Sociale.

Mme Catherine Fruteau : Maître de conférences en droit privé, Catherine Fruteau intervient en droit pénal des affaires.

M. Thierry Grange : Directeur Administratif et Financier de Carrefour (Groupe Bernard Hayot), il sensibilise les étudiants au fonctionnement juridique, fiscal et organisationnel d’un groupe international de sociétés.

M. Rafick Hossen : Responsable infobanque de l’IEDOM, M. Hossen partage avec les étudiants sa connaissance du tissu économique réunionnais.

Me Tristan de La Rivière : Avocat au barreau de Saint-Denis, Me de La Rivière est fiscaliste. Il intervient sur les fusions-acquisitions.

Me Fabienne Lefevre : Avocat au barreau de Saint-Denis, Me Lefevre traite surtout du droit public. Elle anime des séminaires sur la sous-traitance de marchés et sur les marchés publics.

Me Elise de Laissardière : Administrateur judiciaire, Me de Laissardière intervient dans le séminaire de procédure collective.

M. Romain Loir :Maître de conférences spécialisé en droit des contrats d'affaires, Romain Loir co-dirige le diplôme. Il y enseigne le droit de la distribution et le droit de la consommation, matières dont il a l'expérience pratique. 

Pr. Mireille Marteau-Lamarche : Spécialiste en droit fiscal, Mireille Marteau-Petit a été détachée à la direction de la Technopole de La Réunion. Adoptant une approche résolument pratique, elle aborde les différents impôts que supportent les entreprises.

Me Emilie Maignan. Ancienne étudiante du M2, Maître Maignan intervient en droit social.

Me Céline Mazaudier : Avocat au barreau de Saint-Denis, Me Mazaudier intervient en droit des montages sociétaires.

M. Patrice Nadalon : Responsable d’INGEPAR à la Réunion (groupe BPCE), M. Nadalon intervient sur la défiscalisation.

Me Imrane Omarjee : Notaire à Saint-Pierre, Me Omarjee a publié un guide des successions mais reste spécialisé en droit des affaires. Réalisant de nombreuses constitutions, cessions, ou liquidations de société, il fait profiter les étudiants de son expérience pratique.

M. Sulliman Omarjee : Juriste spécialisé en Propriété Intellectuelle et NTIC, M. Sulliman Omarjee a publié de nombreux articles. Il sensibilise les étudiants à l’usage d’internet (télédéclaration, téléactes…).

Melle Julie Payet : Ancienne étudiante de l’Université, Julie Payet est diplômée notaire. Elle intervient sur les cessions d’entreprises et de fonds de commerce.

Me Charlotte Périssé : Avocat au barreau de Siant-Denis, Charlotte Périssé intervient sur les baux commerciaux.

Pr. Pascal Puig : Spécialiste des sources du droit et auteur prolixe en droit des contrats, le Doyen Puig intervient dans le module sur les signes distinctifs de l’entreprise (marque, enseigne, sites internet…).

Mme Anne Quatrehomme, agrégée d'anglais à la Faculté de Droit et d'Economie.

M. Pierre Quatrehomme : Agrégé normalien (Normale Sup Cachan) et professeur en classes préparatoires Expertise Comptable. M. Pierre Quatrehomme enseigne aux étudiants les techniques financières et comptables. La lecture et l’interprétation de bilan sont en effet essentielles au juriste d’affaires.

Me Laetitia Rigault : Avocat au barreau de Saint-Denis et de Luxembourg, Me Rigault a pour activité dominante le conseil aux entreprises. Rigoureuse et exigeante, elle intervient dans le module de la création de l’entreprise.

Me Vanessa Rodriguez : Avocat au barreau de Saint-Denis et Présidente du centre de médiation de La Réunion (REMED), Me Rodriguez initie les étudiants à la conciliation.

Me Laurent Schwartz : Avocat au barreau de Saint-Denis, Me Laurent Schwartz a longtemps été chargé de TD à l’université de Paris-Assas. Spécialiste de droit des affaires et praticien avisé de procédure pénale, il a écrit un « petit manuel de la garde à vue » préfacé par le juge Halphen. Il fait profiter les étudiants de sa riche expérience en leur enseignant le droit pénal des affaires.

Me David Séraphin : Avocat chez Landwell (Paris) puis chez DS avocats (La Réunion), Me Séraphin est spécialisé en droit fiscal : il intervient en restructuration d’entreprises, droit des sociétés, défiscalisation et contrôle fiscal.

Pr. Jean-Baptiste Seube : Universitaire, Jean-Baptiste Seube est également avocat au barreau de Saint-Denis. Son enseignement se nourrit donc de son expérience pratique. Il enseigne la technique contractuelle.

Mme Anne-Françoise Zattara-Gros : Enseignant le droit des procédures collectives et le droit des sociétés, Mme Anne-Françoise Zattara-Gros est maître de conférences en droit privé. Publiant dans de nombreuses revues dans ces deux matières, elle en a également une approche pratique

Les conditions d'admission

·       Pour l’accès en 1 année de Master : être titulaire d’une licence en droit ou d’un titre équivalent ; 

·       Pour l’accès en 2ème année de Master : être titulaire d’un Master 1 ou d’un titre équivalent et passer avec succès la sélection sur dossier et l’entretien.  

Basé sur une pédagogie novatrice, le Master 2 ne peut en effet accueillir qu’un nombre restreint d’étudiants.

 

Les compétences acquises

  •  Connaissance spécialisée du droit des affaires,
  •  Etre capable d’apprécier toutes les dimensions fiscales, comptables, sociétaires, contractuelles concurrentielles ou pénales du dossier.

Des modes d’acquisition des connaissances et de compétence originaux

Le M2 droit des affaires n’est pas conçu comme une année où les étudiants emmagasinent des connaissances qu’ils se contentent de réciter le jour de l’examen. Il est une année où les étudiants mettent en œuvre leurs connaissances et acquièrent de nouvelles compétences.

A cet effet, un test de connaissances est effectué en début d’année par un jury composé de spécialistes en droit des contrats, droit des sociétés, droit du travail et droit fiscal. Les étudiants savent ainsi, dès les premiers jours de la formation, les points qu’ils doivent approfondir.

Tout au long de l’année, ils acquièrent de nouvelles connaissances : pour chaque semaine thématique, les étudiants sont invités à préparer des prérequis afin de pouvoir résoudre les cas pratiques et les mises en situation que leur proposeront les nombreux intervenants (rédaction de clauses, de statuts de sociétés, de lettre de licenciement, d’acte de procédure etc.). Ils passent ainsi de la connaissance à la compétence.

L’obtention du diplôme est notamment sanctionnée par un grand oral au cours duquel les étudiants doivent résoudre un cas pratique et exposer leurs conclusions devant un jury composé d’universitaires et de professionnels.

Les savoir-faire et savoir-être validés

  • Rédiger des contrats,
  • Rédiger des conclusions ou assignations,
  • Rédiger des lettres de licenciements,
  • Comprendre les enjeux sociaux, fiscaux, contractuels et sociétaires des entreprises.

Nos partenaires

  • SEARL Seraphin Partners
  • DS avocat
  • SEARL Pragmalexis
  • SCP Hoarau le Goff Omarjee
  • Ingepar
  • SEARL inter-barreaux Hoarau - Girard
  • Invest OI
  • Rectorat
  • Carrefour SAS Hyper Soredeco
  • Région Réunion
  • Lycée Le Verger
  • SELARL seraphin partners
  • DRFIP
  • LAWCEAN SELARL interbarreaux
  • Etude Chavaux - Picard
  • Bureau Lexco de La Réunion
  • Courly Stephane
  • SARL Codet Chopin Rigault
  • SEARL Gery- Schwartz-Schaepman

Des partenariats solides

Le M2 Droit des affaires a noué des contacts privilégiés à La Réunion avec les nombreux professionnels qui y interviennent (voir la rubrique « intervenants ») et les nombreuses structures qui accueillent, d’année en année, les étudiants en stage.

Il organise chaque année des conférences et des formations auxquelles assistent de nombreux professionnels au titre de leur obligation de formation continue. Ces formations ont lieu à la Cour d’appel de Saint-Denis, grâce au soutien constant des chefs de juridictions et des bâtonniers de Saint-Denis et Saint-Pierre.

Il publie la lettre du droit des affaires qui, commentant des arrêts rendus par la Cour d’appel de Saint-Denis, est adressée tous les mois aux avocats et aux entreprises.

Outre la production d’un mémoire et la réalisation d’un stage de deux mois, les étudiants suivent des enseignements d’anglais (TOEIC/TOEFL), d’informatique (C2i Métiers du droit) ainsi que des sensibilisations aux entretiens d’embauche et aux techniques relationnelles. Ils bénéficient par ailleurs de nombreuses rencontres  pendant lesquelles des avocats, magistrats, experts comptables, directeurs juridiques… leur expliquent leur pratique quotidienne et les qualités qu’ils attendent d’un bon juriste.

Les opportunités de certifications durant la formation

  • PIX
  • CLES
  • TOEIC/TOEFL

L'opportunité de stage

  • OUI

L'aménagement d'études

  • OUI

Les + du Master

Les poursuites d'étude

La première année de Master permet de postuler pour la deuxième année de Master 2.

 La 2ème année de Master peut être suivie d’un doctorat.

Les principaux secteurs d'insertion professionnelle

En douze années d’existence, le M2 droit des affaires a acquis une excellente réputation. Ses étudiants sont notamment devenus :   

- Avocats : le M2 droit des affaires est une excellente préparation au pré-capa comme le montre l’important pourcentage de reçus, issus de cette formation. De nombreux avocats au barreau de Saint-Denis sont d’ailleurs issus de ce diplôme.

- Juristes d’entreprise : les plus grosses entreprises de La Réunion dans le secteur de la distribution, de la téléphonie, de l’assurance, de la banque, de la construction… emploient des diplômés du M2 droit des affaires.

- Juristes en cabinet : des cabinets d’avocats, d’expertise comptable recrutent des étudiants diplômés du M2 droit des affaires.

Les témoignages des anciens étudiants

 

"S'il fallait résumer l'essence du Master Droit des Affaires j'utiliserais cette formule : De la théorie à la pratique ... . Les enseignements que j'ai reçus au cours de ces deux dernières années m'ont réellement ouvert l'esprit sur l'importance de lier les connaissances théoriques avec le monde pratique. Nous avons ainsi eu la chance d'avoir des cours dispensés par des professeurs de renom mais également par des avocats ou encore des experts comptables qui sont confrontés chaque jour aux problématiques de terrain. L'ensemble de la formation était très axée sur le réel. Nos enseignants nous ont souvent proposé différents exercices jusqu'alors inconnus pour la plupart : rédaction de clauses contractuelles, résolution de cas inspirés de faits réels, préparation d'une action en justice, ... . Le Master Droit des Affaires touche, en outre, un large panel de matières (droit de la consommation, technique contractuelle, droit du travail, droit fiscal, contentieux des affaires, ...) ce qui permet au futur diplômé d'avoir les outils nécessaires à la fin de sa formation pour affronter le monde de la pratique juridique. Je suis ressortie enrichie aussi bien sur le plan professionnel que personnel du Master des Affaires qui a été ma porte d'entrée vers le doctorat."

Isabelle BOISMERY - Promotion 2014-2015

Je viens tout juste d’achever mon master 2 de droit des affaires. J’ai suivi le parcours recherche et je dois dire que je ressors enrichie de cette expérience. En effet, j’ai bénéficié d’une formation qui faisait la part belle à la pratique. J’ai par exemple été initiée à des exercices délicats tels que la déclaration de cessation des paiements, ou encore la rédaction de clauses de contrats et, j’ai même été mise en contact avec des contribuables que j’ai dû conseiller sur le remplissage de leur déclaration d’impôts. En outre, mes camarades et moi-même avons été amenés à réaliser des choix stratégiques dans le cadre de procès fictifs. Les cours se voulaient particulièrement interactifs et tout a été fait pour permettre aux étudiants de développer leur esprit critique. Les enseignements ont été dispensés par des intervenants dynamiques et vraiment disponibles. Par conséquent, je ne peux que remercier l’ensemble de l’équipe pédagogique car c’est armée, me semble-t-il, de bonnes connaissances que je m’apprête aujourd’hui à entamer ma première année de doctorat.

Laura VARAINE - Promotion 2011-2012

Les enseignements qui m’ont été dispensés dans le cadre du Master Droit des Affaires de l’université de La Réunion ont été un réel atout pour la formation que je suis actuellement. Les aspects très pratiques des cours nous ont confrontés à la réalité du monde travail et nous ont permis d’avoir une vision très complète du droit des affaires : le droit de la consommation, le droit du travail, le droit pénal des affaires, le droit des contrats, le droit de la concurrence… autant de disciplines auxquelles nous sommes confrontés tous les jours en tant que juriste ou avocat. Les points forts de cette formation : une réelle disponibilité des enseignants, des matières intéressantes et professionnalisantes.

Emilie MAIGNAN - Promotion 2011, élève avocat à l’Ecole de Formation du Barreau (Paris)

Pour ma part, la poursuite du master droit des affaires s'est avérée enrichissante à plusieurs titres. La rencontre de praticiens à l'occasion de cours ou de différents séminaires m'a notamment permis de me forger une idée concrète des différents métiers du droit, ce qui s'avérait indispensable pour la construction de mon projet de carrière professionnelle. L'équipe des enseignants n'a également rien à envier aux universités métropolitaines, elle entretient une certaine proximité avec les étudiants et ne manque pas de communiquer une certaine passion pour le droit. Les cours sont enfin construits en vue de favoriser l'insertion des étudiants, ma préférence allant vers les cours de contentieux des affaires et de technique contractuelle.

Karim PANSBHAYA - Promotion 2012

Avant d'intégrer le Master 2 Droit des affaires, j'ai obtenu une Licence en Droit de l'entreprise et des D.U. de Langues et civilisations (Anglais, Espagnol) à l'Université de Paris XI, puis un Master 1 en Droit des affaires à l'Université de la Réunion. Entrer dans le Master 2 Droit des affaires était donc dans la suite logique de mon parcours universitaire. Mes objectifs étaient de pouvoir renforcer mes connaissances théoriques acquises durant le Master 1 et de découvrir les aspects pratiques liés au Droit des affaires en général. Ce qui m'a séduite était la diversité des enseignements : droit de la consommation, contentieux des affaires, droit et pratique des relations sociales, droit fiscal des affaires...Cette formation très complète offre au futur diplômé un large choix d'orientation. Les cours dispensés sont d'une grande qualité, tant du point de vue théorique que pratique : certains professeurs de renom et des professionnels du droit interviennent et apportent leur expérience. Ils sont très impliqués et intéressés par l'avenir de leurs étudiants. Quant à l'ambiance générale au sein de la promotion, j'ai le souvenir d'un esprit de groupe et une entraide entre certains étudiants, qui me rend aujourd'hui nostalgique de ce temps passé sur les bancs de la faculté! Le moment est venu pour nous, anciens du Master 2 Droit des affaires, de vous laisser les rênes et je suis convaincue que ce diplôme vous permettra de satisfaire votre désir de construire votre avenir sur des bases solides.

Florence CHANE-TUNE - Promotion 2009/2010, Élève Avocat

J'ai été inscrit au Master 2 Droit des Affaires Promotion 2009-2010 et j'en garde un très bon souvenir. En effet, je considère que les cours dispensés dans le cadre de ce Master, étaient principalement axés sur la pratique ce qui constitue un avantage certain. L'intervention de professionnels (avocats, notaires, Directeurs juridiques...) permet à l'étudiant de voir l'application pratique des enseignements qu'il a reçus au cours de son cursus universitaire, ce qui lui permet de se projeter, d'ores et déjà, dans la vie active. Etant actuellement Elève-Avocat à l'Ecole des Avocats de Toulouse, je constate que la variété et la cohérence des enseignements dispensés dans le cadre du Master, m'ont permis d'avoir des connaissances approfondies et solides dans des matières que j'aborde quotidiennement.

Jean-Christophe MOLIERE - Promotion 2010, élève avocat

Le Master 2 droit des affaires de la Réunion est une arme redoutable. Comprenez que le milieu juridique et judiciaire de l’île est relativement fermé, si bien que vos professeurs d’aujourd’hui seront vos employeurs de demain. Travaillez à la Fac, et vous travaillerez lorsque vous en sortirez. Arrivé à la Réunion en 2007, j’ai démarché tous les cabinets d’avocats, entreprises, études d’huissiers et de notaires de la place, avec une maîtrise de droit que j’avais obtenue en 2002. Invariablement, on m’a remercié pour ma candidature spontanée, tout en regrettant cependant de ne pouvoir y donner suite… Reprendre mes études s’est donc imposé comme une nécessité, une question de survie. J’ai alors pris le parti d’intégrer le M1 droit des affaires de la Fac de la Réunion, et me suis mêlé à une meute d’étudiants de plusieurs années mes cadets, parfaitement capables de vous débiter un cours de 90 pages à la virgule près, un lendemain de fête dont les étudiants réunionnais ont seuls le secret ! Je me suis senti comme chez moi à la fac. Les amis qui vous aident, les profs aussi compétents que disponibles, l’administration qui s’implique, tout le monde se soucie de votre avenir. La reprise s’est faite en douceur, et c’est confiant que j’ai intégré le Master 2. Celui-ci a cela d’original qu’il combine efficacement enseignements fondamentaux et ateliers pratiques. Professeurs théoriciens et professionnels avertis travaillent de concert, et vous dispensent une formation de qualité. Les chiffres parlent d’eux-mêmes. En 2009, sur la cinquantaine d’étudiants qui, en début d’année, s’étaient inscrits au concours d’avocat, nous étions trois à faire partie du Master 2 droit des affaires. Nous sommes aujourd'hui tous les trois avocats. Bonne chance....

Mathieu JORELLE - Promotion 2009, Avocat au barreau de Saint-Denis

Salarié dans l'enseignement secondaire, j'ai pu bénéficier du dispositif de formation continue pour suivre le M2 de droit des affaires lors de l'année universitaire 2009-2010 sans m'arrêter de travailler. Les horaires étaient parfaitement adaptés à mon activité, de même que l'organisation du contrôle des connaissances. J'ai trouvé une équipe enseignante et une administration disponibles et accueillantes, qui ont toutes deux su répondre à toutes les questions que je me posais. Il en a été de même avec l'ensemble des étudiants en formation initiale. Les contacts avec des professionnels et les cours m'ont permis de me familiariser avec les acteurs juridiques de la vie économique et de satisfaire ma curiosité. Enfin, ce master m'a ouvert beaucoup d'opportunités professionnelle: j'ai pu intégrer de nouveaux dispositifs auxquels ma formation initiale ne me préparait pas.

Quentin ROUECHE - Promotion 2009-2010, professeur de philosophie

Le contact administratif

Masters 1 et 2

Mme Audrey BECQUART

Téléphone : 0262 93 84 08

Mail :audrey.becquart[at]univ-reunion.fr

 Les responsables pédagogiques

Pr. Jean-Baptiste SEUBE

Professeur de droit privé

Mail : jean-baptiste.seube[at]univ-reunion.fr

 

M. Romain LOIR

Maître de conférence en droit privé

Mail : romain.loir@univ-reunion.fr