Les formations proposées par le Département Economie et AES, s’inscrivent dans le schéma LMD (Licence-Master-Doctorat) facilitant ainsi les perspectives de mobilité des étudiants au sein de l’espace éducatif européen. Les diplômes sont coordonnés par des équipes d'enseignants et d’enseignants-chercheurs en contact permanent avec des professionnels qui interviennent dans les enseignements liés à la professionnalisation des diplômes.

Nos formations de niveau licence s'adressent principalement aux étudiants titulaires d'un bac général (ES ou S) et aux très bons titulaires de bac STMG. Elles offrent la possibilité de s'insérer directement sur le marché du travail ou de poursuivre en master.

Le Département Economie et AES, présent sur les sites universitaires du Moufia (campus nord) et du Tampon (campus sud), accueille un peu plus de deux milles étudiants.

 

QUELLES SONT LES GRANDES DIFFÉRENCES ENTRE ÉCONOMIE-GESTION et AES ?

La différenciation est essentiellement « horizontale » avec une licence d’AES qui est nettement plus pluridisciplinaire et une licence d’Economie-gestion qui est naturellement plus centrée sur l’économie.

Pour bien réussir en Licence AES, il faut avoir de bonnes aptitudes en expression écrite, une bonne formation générale et ne pas avoir peur de manipuler les chiffres. Pour réussir en Licence Economie-gestion, il est nécessaire de disposer de bonnes capacités de raisonnement, d'analyse et de logique. L’approche en ce qui concerne les enseignements d’économie est elle aussi différente. En licence d’Economie-gestion, les cours s’appuient sur des modèles formalisés que les étudiants doivent apprendre à maîtriser. En licence d’AES, en revanche, ces enseignements se veulent plus intuitifs et plus « culture générale » (un peu comme les enseignements de la filière SES au lycée). 

Pour permettre aux bacheliers de faire un choix avisé entre les filières AES et Economie-Gestion, il a été décidé de proposer un premier semestre commun aux licences Economie-gestion et AES. Ce premier semestre est un semestre d'orientation.

Ce premier semestre apparaît donc comme un semestre d’orientation au cours duquel les étudiants provenant du lycée pourront découvrir l’économie, le droit, la comptabilité, la sociologie, etc., tels qu’ils sont enseignés à l’Université avant d’effectuer leur choix entre Economie-gestion et AES à l’issue de ce semestre. 

Les étudiants choisissant de poursuivre en Economie-gestion disposeront du second semestre de la L1 et du premier semestre de la L2 avant de commencer, via un choix d’options, à se spécialiser au second semestre de la L2, puis d’effectuer réellement un choix de spécialisation en L3 entre économie et gestion.

  • Licence Administration, économique et sociale (AES)  

La Licence Administration économique et sociale (AES) est une formation pluridisciplinaire centrée sur l’économie, la comptabilité et la gestion, le droit et la sociologie, dont l’objectif est de fournir aux étudiants une solide formation de base en sciences humaines et sociales. Elle prépare à de nombreuses professions d’administration et de gestion des organismes publics ou privés à caractère économique, social ou culturel.

La Licence AES est plus particulièrement destinée aux bacheliers ES, L, S ou STMG (de bon niveau).

  • Licence Économie-gestion, parcours économie

La licence Économie-gestion est un diplôme de niveau Bac +3 dont la finalité première est de proposer une solide formation en économie (microéconomie et macroéconomie) et en gestion, en l’assortissant pour ce faire des compétences indispensables en mathématiques, en statistiques et en informatique.

La filière Économie-gestion est destinée plus particulièrement aux bacheliers issus des séries ES ou S. 

 

Formation complémentaire : 

  • DU Ambition : 

Le DU Ambition est une formation d’excellence, destinée à des étudiants volontaires, sélectionnés sur la base de leurs résultats de 1ère année de licence (pour les étudiants de L2), de 2éme année de licence (pour les étudiants de L3) et de leur motivation.

Le Diplôme Universitaire Ambition n'est pas une boîte à bachotage. Il promeut des formats pédagogiques innovants, en s'attachant à mettre les étudiants en contact avec le monde professionnel et en systématisant le travail d’équipe autour de projets intellectuellement structurants, comme la revue de presse hebdomadaire que des binômes prennent en charge à tour de rôle, en favorisant l'apprentissage de la prise de parole en public. Il ne propose pas l'étude de matières supplémentaires par rapport à celles abordées en licence, mais par le moyen de ces différents exercices, et des échanges auxquels ils donnent lieu, il amène les étudiants à en faire un usage transversal de sorte qu'ils prennent une vue globale des grands problèmes de l'actualité politique, économique et sociale, les mettant en capacité d'en produire une analyse transversale, leur donnant dans le même mouvement l'occasion d'approfondir leur culture générale.

  • Master Économie appliquée (EA) avec le parcours optionnel en Master 1 "classe préparatoires aux concours administratifs" de catégorIe A et A+

L’objectif du master d’économie appliquée est de fournir à tous les étudiants une formation solide axée sur trois domaines de spécialité :

  • L’analyse économique, à travers les politiques économiques (notamment environnementales) et l’étude des problématiques de développement insulaire
  • Les outils d’aide à la décision mis au service de l’analyse économique (analyse coûts-bénéfices, théorie des jeux, datamining, statistique décisionnelle etc.)
  • Les logiciels de collecte, traitement et analyse de données (R, QGIS, Sphinx, SAS, Talend, Gams)

Au niveau M2, le master s’organise autour de deux grands pôles de spécialisation :

-       Le parcours « Développement Durable et Aménagement du Territoire » (DDAT) qui forme des cadres de niveau ingénieur dans les différents métiers touchant les problématiques du développement territorial (durable), et plus généralement de la gestion de projets publics ou privés. Parmi les débouchés qu’offrent la formation, on peut notamment citer les métiers de chargés d’études en développement territorial, en aménagement du territoire, en développement durable et en environnement, ainsi que les métiers de la responsabilité sociale des organisations.

-       Le parcours « Méthodes Quantitatives et Modélisation pour l’Entreprise » (MQME) permet aux étudiants d’approfondir leur maîtrise de la chaîne de la donnée (collecte-traitement-analyse-production de résultats). Cette compétence peut être mobilisée pour des métiers spécifiques (chargé d’étude statistique, actuaire, chargé d’études économiques, etc.) ou pour des métiers nécessitant des qualités transversales et un profil suffisamment généraliste (chargé d’analyse et de reporting). Les autres débouchés sont davantage liés à des perspectives de recherches dans des structures privées ou semi-publiques (économiste professionnel, thèse en CIFRE) ou dans le monde académique (doctorant à l’université).

 

  • Master Monnaie, banque, finance et assurance (MBFA), décliné en deux parcours : en Master 1 et 2, le parcours Carrières bancaires et financières (CBF) en formation initiale et les parcours Conseillers de clientèle experts (M1) et Conseillers de clientèle professionnels et très petites entreprises (M2) en alternance.  

Le Master MBFA vise à offrir aux établissements financiers de jeunes diplômés disposant d'une culture financière consistante et capable d'une prise de responsabilité commerciale ou managériale rapide. Il propose deux parcours : Carrières bancaires et financières (CBF) et Chargés de clientèle professionnels et très petites entreprises (CCPRO et TPE) pour acquérir les compétences générales suivantes : la gestion et le développement d'un fond de clientèle, l'expertise financière, le développement de portefeuille et le conseil financier. Le parcours CCPRO et TPE doit permettre en sus de répondre aux différents besoins (financement, placement, assurance) d'une clientèle de professionnels et de très petites entreprises.

Grâce aux partenariats qu'il a développés, le Département Economie et AES de l’UFR Droit et Economie de La Réunion propose à ses étudiants de nombreux stages en entreprise. Les étudiants ont aussi l'opportunité d'intégrer dans leur cursus un séjour d'études à l'étranger (programmes CREPUQ, ERASMUS et ISEP notamment). 

Licence Administration Économie et Sociale

Licence Économie - Gestion

 

Licence Maths et Informatique Appliquées aux SHS

Classe Préparatoire aux concours A & A+

Master Économie appliquée

 

Master Monnaie, Banque, Finance, Assurance

DU Ambition

Doctorat

À télécharger

Parcours économie-gestion et AES

À télécharger

M. François HERMET

(par intérim)
Maître de conférence en sciences économiques

francois.hermet[at]univ-reunion.remove-this.fr