Présentation du Département de Préparation à l'Administration Générale


En premier lieu, le DPAG, qui a accueilli pour l'année universitaire 2013-2014 sa 15e promotion au sein de la Faculté de Droit et d'Economie de l'Université de La Réunion, propose une carte des formations diversifiée et adaptée aux besoins et motivations de chaque usager.

Ainsi, le DPAG offre une formation diplômante (la Licence d'Administration Publique) et une formation non diplômante, proposant des cours à la carte (la Préparation aux Concours Administratifs de catégorie A et B). Les enseignements peuvent être suivis sur une ou deux années : les cours qui ont lieu de 14h00 à 17h00 une année, se déroulent de 17h30 à 20h30 l’année suivante et inversement, de manière à permettre aux salariés d'assister à tous les cours du soir (17h30-20h30) sur deux ans.

De même, des enseignements de note de synthèse et de culture générale sont ouverts dans le sud de l'île, sur le site universitaire du Tampon, en présence de dix inscrits au moins pour un cours.


En second lieu, un maître mot gouverne l'action de l'équipe du DPAG : l'excellence des formations et de la préparation afin de favoriser le succès des étudiants. A cette fin, une sélection s'exerce à un triple niveau.

D'abord, au niveau des usagers du DPAG, ils doivent passer avec succès en amont un entretien de motivation et pour les prétendants à la LAP réussir, en outre, un test écrit de culture générale. L'un des objectifs visés consiste en une prise de conscience du caractère intensif, voire ascétique, de la préparation. La réussite aux formations diplômantes et aux concours dépend, en effet, du degré de motivation et du travail du candidat dont les efforts doivent être constants et la discipline personnelle sans faille.

Ensuite, au niveau du programme pédagogique, les enseignements respectent, dans leur contenu, le programme des concours et sont adaptés aux différentes réformes. Ils donnent également lieu à des entraînements réguliers aux épreuves des concours (note de synthèse, dissertation, QRC, QCM, oraux, entretien de professionnalisation…) ainsi qu'à une évaluation du travail des étudiants et des stagiaires, sous la forme notamment de galops d'essai hebdomadaires (tous les samedis matin).

Enfin, au niveau de l'équipe pédagogique, il est fait appel à des enseignants motivés, sérieux et compétents ainsi qu'à des professionnels de l'Administration (notamment Attachés d'administration à la Préfecture ; Secrétaire général adjoint au Rectorat ; Attaché territorial ; Directeur territorial ; Inspecteur des douanes ; Magistrat de la Chambre Régionale des Comptes etc…), qui sont membres de jury de concours ou en ont une expérience.


En troisième et dernier lieu, dans le contexte local difficile au niveau de l'emploi et fortement concerné par le chômage des jeunes, le DPAG, qui constitue un véritable ascenseur social, connaît un réel succès auprès de ses usagers. La rigueur et la qualité des formations et des intervenants sont ainsi reconnues chaque année.

Nos formations (LAP et PCA), qui accueillent tous les ans une cinquantaine d'étudiants ou de stagiaires, s'adressent à un public diversifié et motivé par un projet professionnel : contractuels des collectivités, demandeurs d'emploi, étudiants d'origine pluridisciplinaire titulaires d'un bac + 2 (BTS, DUT, DEUG ou L2 lettres, sciences, droit, économie, etc…) ou bénéficiant d'une validation des acquis professionnels. C'est d'ailleurs un véritable challenge et une expérience humaine enrichissante, que d'offrir à ces jeunes, voire à des contractuels ou demandeurs d'emploi plus âgés, l'opportunité d'obtenir un diplôme de L 3 (mention Administration Publique), de suivre par la même occasion une préparation rigoureuse aux concours et de réussir par la suite des concours administratifs de catégorie A ou B.

Le taux variable de réussite au diplôme est en moyenne de 76 % depuis 2010-2011, sachant que les étudiants inscrits en LAP n'ont pour la plupart jamais suivi d'études de droit ou d'économie et doivent fournir un travail important pour pouvoir s'adapter et réussir les exercices juridiques et économiques proposés dans nos formations. La diversité de notre public, en raison du caractère par essence pluridisciplinaire des concours, constitue cependant une richesse. Bien souvent, dans le processus de modernisation de la fonction publique, les fonctionnaires recrutés sont issus de filières extrêmement variées. 

En outre, le taux d'admission aux concours administratifs oscille entre 30 et 40 % selon les années et parfois atteint, voire dépasse les 50 %, (notamment en LAP : 53,13 % en 2008-2009 ; 42,42 % en 2009-2010 ; 46,67 % en 2010-2011 ; 57,14 % en 2011-2012). Le taux d'admissibilité est au minimum de 50 % (notamment en LAP : 59,37 % en 2008-2009 ; 60,60 % en 2009-2010 ; 73,33 % en 2010-2011 ; 85,71 % en 2011-2012). Ces taux correspondent à ceux des meilleurs IPAG de France, ainsi que nous l'a confirmé, le 22 mars 2011, Monsieur Philippe Dorbaire, Vice-Président de la Conférence nationale des directeurs d'Instituts et de Centres de préparation à l'administration générale.


Sensible à nos taux de réussite aux concours et d'insertion professionnelle, le Nouvel Observateur a classé la LAP parmi les 400 meilleures licences et masters de France. Voir Le Nouvel Observateur étudiants n° 21 "Les pépites de la fac 2013", page 49.

  


A titre d’exemples (parmi les nombreux étudiants de nos formations qui ont intégré la fonction publique) :
- En 2004, 4 des 6 admis au concours d’AASU dans l’Académie de La Réunion sont passés par le DPAG comme 4 des 6 admis au concours de SASU dans l’Académie de La Réunion,
- En 2005, 2 des 4 admis au concours externe de SASU dans l’Académie de La Réunion sont diplômés de la LAP, 5 usagers ont réussi le concours de Rédacteur territorial et 4 le concours de l’IRA,
- En 2008, 5 étudiants de LAP et 2 de PCB ont été admis au concours de Rédacteur Territorial,
- En 2009, 2 diplômés de la LAP ont été admis aux IRA, 5 au concours de Secrétaire administratif de l'équipement et 2 à celui de Secrétaire administratif de la justice,
- Parmi les étudiants de LAP de la promotion 2009-2010, 14 ont réussi les concours suivants (IRA, Attaché Territorial, Inspecteur du Trésor, Lieutenant pénitentiaire, Secrétaire administratif de police ou à la CRC, contrôleur des impôts, technicien supérieur principal du MEEDM, adjoint administratif, concours commun impôts, trésor et douane, sous-officier de gendarmerie, gardien de la paix),
- Concernant la promotion de LAP 2010-2011, sur les 15 étudiants qui se sont présentés à des concours, 11 ont été admissibles et 7 admis aux concours suivants (Inspecteur du Trésor, CPI IRA, Professeur des écoles, Prépa EN3S, adjoint administratif de première classe).
- 14 étudiants de la promotion 2011-2012 ont passé des concours, 12 ont été admissibles et 8 ont réussi les concours suivants (Conservateur territorial, Inspecteur des finances, Attaché territorial, Prépa EN3S, Professeur certifié, Adjoint administratif).

En définitive, il ne tient qu'à vous de nous rejoindre et d'être les professionnels de l'administration de demain.


A toutes et à tous, bon travail à nos côtés !