Le concours Georges Vedel

   

Le concours Georges Vedel, organisé par Lextenso éditions avec le parrainage du Conseil Constitutionnel et ouvert aux étudiants de Master 2, a pour objet de récompenser les deux meilleures plaidoiries, l'une en défense, l'autre en demande, sur une question prioritaire de constitutionnalité.

L’édition 2014 a rassemblé 17 universités représentant 21 masters avec un total de 78 étudiants. Présidé par Jean Gicquel, Professeur émérite à l'Université de Paris 1, le jury était composé de Claire Bazy Malaurie, membre du Conseil constitutionnel, Louis Boré, avocat au Conseil d'État et à la Cour de cassation, Isabelle De Silva, conseiller d'Etat, Pascale Modelski, bâtonnier du barreau des avocats de Grenoble et Yves Charpenel, premier avocat général à la Cour de cassation.

L’équipe de l’Université de La Réunion était composée :
- Morgan Pouly : étudiant en M2 droit des affaires,
- Anjeelee Beegun, Myriam de Chauveron, Victoria Hamony et Josselin Rio : étudiants en M2 droit public.

Les étudiants remercient les parrains qui ont participé au financement des billets d'avion :
- le Cabinet Landot : http://www.landot-avocats.net
- le Cabinet Racine Océan Indien : http://www.racine.eu
- Monsieur le Bâtonnier de Saint-Pierre : Maître Bernard Chane-Teng
- la Région Réunion : http://www.regionreunion.com
- le Master 2 de droit des affaires : lien
- le Master 2 de droit public : lien

Le concours s'est déroulé en deux phases :
- La phase écrite consiste en la rédaction, par chaque équipe, d’un mémoire distinct et motivé soutenant l’inconstitutionnalité de la disposition ou défendant sa constitutionnalité devant une juridiction de l’ordre administratif ou de l’ordre judiciaire. Le mémoire rédigé est transmis à un jury qui note et arrête la liste des équipes admises à la phase orale. Le jury retient deux équipes « requérantes » et deux équipes « défenderesses ».
- La phase orale consiste en la plaidoirie de la question de constitutionnalité devant le Conseil constitutionnel. Le jury tire au sort l’équipe requérante opposée à l’équipe défenderesse. Les mémoires des deux équipes opposées sont communiqués à chacune d’elles. La plaidoirie n’excède pas quinze minutes et a lieu hors la présence des autres équipes. Sur les 17 équipes, 4 étaient sélectionnées pour participer à la finale, Saint-Etienne contre Paris 1 et La Réunion contre Lille. A l'issue de la phase finale, deux équipes sont lauréates, une en demande et l'autre en défense. L’équipe réunionnaise s’est inclinée en finale face à celle de Saint-Etienne. 

   
L'équipe de l'université de La Réunion et les membres du jury

Consulter :
- Le règlement du concours : http://www.lextenso-editions.fr/reglement-du-concours-georges-vedel-2013-2014
- Les cas pratiques : 2014 - 2013 - 2012 - 2011